Porsche Carrera Cup France


Porsche Carrera Cup France 2017
LA VOITURE : PORSCHE 911 GT3 Cup (Type 991)
LE TEAM : Sébastien Loeb Racing
LE PILOTE : Joffrey De Narda
Pour la 4ème année consécutive, notre Porsche 911 GT3 Cup Centre Porsche Lorraine By CAR Avenue, pilotée par Joffrey De Narda, participe à la Porsche Carrera Cup France au sein du Team Sébastien Loeb Racing.
Rendez-vous du 4 au 6 mai 2017 pour la 1ère épreuve qui se déroulera sur le circuit de Spa Francorchamps
Actualité de la Porsche Carrera Cup France
Le Républicain Lorrain, le 14/06/2017

Les 24 Heures du Mans : « Plus qu’un rêve, une obligation » pour le Messin Joffrey De Narda

L’étape mancelle de la Porsche Carrera Cup se dispute ce samedi en lever de rideau des célèbres 24 Heures. Le Messin Joffrey De Narda ne cache pas son ambition de participer un jour à cette prestigieuse épreuve.

joffrey-de-narda-pilotera-ce-week-end-sur-le-circuit-du-mans-en-porsche-carrera-cup-avec-des-ambitions-de-podium-photo-alexis-goure-porsche-1497387244

• Vous roulez au Mans, ce samedi, en lever de rideau des 24 Heures. Ce circuit doit être particulier pour un pilote de course… « C’est sûr ! Juste avant les 24 Heures en plus. Il y a des pilotes fabuleux, sans doute les meilleurs. Tous les plus grands sont passés ici. L’ambiance des 24 Heures, c’est magique. En plus, on apprend beaucoup. »

• C’est un rêve, pour vous, de participer aux 24 Heures du Mans ? « Plus qu’un rêve, c’est une obligation ! Je me prépare pour y être un jour. C’est mon objectif, je ferai tout pour participer à cette course et la gagner un jour. »

• C’est votre deuxième meeting de la saison en Porsche Carrera Cup. Vous avez bien limité les dégâts, au premier à Spa-Francorchamps, en inscrivant 30 points… « Exactement. J’ai eu quelques soucis en qualifications. Il y a eu un drapeau rouge en raison d’une sortie de piste au moment où j’améliorais mon temps. Je pouvais même viser la pole, mais j’ai dû partir 33e. Je suis revenu à la 6e place en course et j’ai bien limité la casse. Lors de la course 2, le safety car m’a peut-être privé de la victoire mais ce n’est pas grave, disons que ce sera mon joker. Et puis, doubler 26 voitures en une course, c’est rare. »

• Votre objectif pour ce week-end sera donc de gagner ? « Tout à fait. Il y aura 61 voitures engagées, de plusieurs championnats. Mon but, c’est d’être le premier Français. Je veux faire un bon résultat parmi les 61 pilotes mais si je me retrouve face à une voiture d’un autre championnat, je prendrai moins de risque. »

« Montrer qui je suis »

• Vous restez sur un week-end positif au Castellet, en International GT Open… « Oui, on y était déjà deux semaines auparavant, en VdeV Endurance Series. On avait fini 3e , c’était top. Là, avec mon coéquipier Harry (Teneketzian) et mon équipe (AB Sport Auto) , on a participé au GT Open pour voir ce qu’était ce championnat. On s’est rendu compte que les pilotes y étaient très rapides, référencés à l’échelle internationale. Ça permet de bosser et de concrétiser mon travail, montrer qui je suis. On devrait faire une autre course dans ce championnat d’ici la fin de l’année. On a bien bossé. On vient de l’endurance, là, c’est du sprint, c’est différent. »

• De quoi engranger un peu plus d’expérience… « Exactement. Ça rajoute des tours, des courses, de l’expérience, des moments où je peux me montrer. Ce sont des voitures extraordinaires. C’est comme au foot : ceux qui s’entraînent tous les deux jours ne seront pas au même niveau que ceux qui s’entraînent tous les jours. Ça me permet de m’entraîner et d’engranger de l’expérience. Mon équipe est derrière moi et c’est intéressant. »


Le Républicain Lorrain, le 05/05/2017

Porsche Carrera Cup : Joffrey De Narda a « les cartes en main pour réussir »

Le Messin Joffrey De Narda démarre sa saison de Carrera Cup ce week-end à Spa-Francorchamps. Avec ambition et le statut de favori.
L’hiver est rude, parfois, pour un pilote de course. Joffrey De Narda peut en témoigner. Le Messin espérait un temps une sélection pour le Porsche Motorsport Programme. En vain. Après la déception, le doute : « Je n’étais pas confiant, je ne savais pas ce que j’allais faire et si j’allais rouler en 2017, confie le pilote de 22 ans. En l’espace d’une semaine, tout s’est déclenché. Tout ça est derrière moi maintenant. »
De Narda a rebondi. D’abord en V de V Endurance Series, puis en Porsche Carrera Cup, dont il est le vice-champion en titre. Ce qui lui vaut logiquement le statut de favori, alors que la saison démarre ce week-end à Spa-Francorchamps. Une pression supplémentaire ? « On se sait attendu, tout le monde veut aller te chercher. Je trouve que c’est positif. Je pense être prêt à subir cette pression, à gérer ce rôle. Je veux montrer qui je suis. »

« Je suis bien dans ma tête »

Déterminé, le Messin a, en outre, fait le plein de confiance au Portugal à la fin du mois d’avril. Il reste sur une victoire aux 6 Heures de Portimao, au volant d’une Lamborghini Huracan GT3. « C’était vraiment top. Avec mon coéquipier (Harry Teneketzian) , on a bien bossé. On n’a pas fait d’erreur, la voiture était efficace. C’était notre deuxième week-end en V de V et on gagne déjà. Ce n’est que du bonheur », se réjouit le Lorrain.
De quoi aborder la Porsche Carrera Cup avec le sourire. « Je suis bien dans ma tête et physiquement, se satisfait De Narda. Les tests se sont bien passés, tout est nickel. » Au sein de l’équipe Sébastien Loeb Racing, le Mosellan ne pense qu’au titre de champion. Un bon départ est donc primordial, ce week-end en Belgique, sur le célèbre toboggan des Ardennes. « J’aime beaucoup de circuits mais Spa est vraiment formidable. Il faut apprendre énormément de choses pour y être rapide. En plus, ce n’est qu’à 1h45 de chez moi. C’est presque une course à domicile. »
Après le doute, De Narda a donc retrouvé le moral et l’ambition. À lui de jouer à présent. « J’ai les cartes en main pour réussir. J’ai engrangé de l’expérience. Maintenant, il faut peaufiner les derniers détails pour aller le plus vite possible et ne pas faire d’erreur. Il faut être parfait. »
Aujourd’hui : qualifications (9h25) et course 1 (14 h) Demain : course 2 (10h40)


Le Républicain Lorrain, le 05/05/2017

JOFFREY DE NARDA
L’ANNÉE DE LA CONSÉCRATION…

Tout au long de cette saison 2017 de la Porsche Carrera Cup, le Républicain Lorrain, en partenariat avec le Centre Porsche Lorraine du Groupe Automobile CAR Avenue, vous fera vivre le déroulé de cette épreuve exceptionnelle et vous fera partager les résultats du jeune pilote messin Joffrey De Narda, en route vers le titre de champion de France.

509_1493980564477

A 21 ans, Joffrey De Narda fait partie des plus grands espoirs des courses d’endurance, au cœur de la Porsche Carrera Cup France. Dans le sillage de l’autre Messin de la catégorie, Mathieu Jaminet, qui a dominé outrageusement l’épreuve l’année dernière, le jeune pilote du Team Sébastien Loeb, soutenu par CAR Avenue, se positionne cette saison, en pole position, ayant accroché le meilleur chrono des essais officiels à Magny-Cours. Une entrée en matière particulièrement réussie qui laisse augurer de belles performances pour la suite des événements.
Au volant de sa Porsche 911 GT3 Cup, véritable petit bijou de technologies nouvelles, Joffrey De Narda peut, aujourd’hui, rivaliser avec les meilleurs compétiteurs de l’épreuve, faisant même figure de favori. Cette saison 2017 devrait, sans nul doute, être celle de la consécration, compte tenu de ses capacités intrinsèques, de son encadrement avec la Team Sébastien Loeb et de l’important soutien technique et financier de CAR Avenue.

Team Sébastien Loeb
Vice-champion de Lorraine Alsace, en 2010, champion de France X3 et vice-champion du Luxembourg en 2011, terminant, cette année-là, 8e du Championnat d’Europe Tag Challenge et 19e aux 24 Heures du Mans. En 2012, Joffrey rejoint le centre international de formation de la FFSA, intégrant la Formule F4 Autosport-Académy. Il accède en 2013 à la Formule Renault et décroche deux podiums à Monza. Aujourd’hui pour sa deuxième saison, en Porsche Carrera Cup France, ayant intégré le Team Sébastien Loeb, il rêve d’embrayer dans le sillage de Patrick Pilet, pilote officiel Porsche, vainqueur de l’épreuve en 2007, ou de Nick Tandy et Earl Bamber, tous deux pilotes 100% Porsche. Un challenge à la dimension de ses ambitions, lui qui brille désormais avec sa nouvelle voiture.

Cinq rendez-vous avec CAR Avenue
Cinq rendez-vous déterminants sur la route du titre. Ce week-end à Spa-Francorchamps, puis au Mans, du 14 au 17 juin, à Dijon du 30 juin au 2 juillet, à Barcelone du 29 septembre au 1er octobre et enfin au Castellet du 13 au 15 octobre. Bon vent à Joffrey De Narda qui, pour la circonstance, défendra les couleurs de son département, celui de la Moselle. Plusieurs mois de suspense, avec à la clé cette couronne de lauriers qui pourrait consacrer légitimement des années d’effort, de sacrifices et de préparation intensive. Une aventure grisante s’ouvre pour ce pilote talentueux, véritable leader de sa génération avec le soutien inconditionnel de CAR Avenue.


SEBASTIEN LOEB RACING – 06/05/2017

PORSCHE CARRERA CUP FRANCE-SPA : LE SÉBASTIEN LOEB RACING DÉJÀ AUX AVANTS POSTES

IMG-20170506-WA0003
Jean-Dominique Muselli

En manque de réussite. Pour l’ouverture de la Porsche Carrera Cup France sur le mythique circuit belge, en préambule du championnat du monde d’Endurance, les pilotes du Sébastien Loeb Racing n’ont pas été épargnés par la malchance : ils voyaient tour à tour leurs temps de qualifications être invalidés par la sortie de drapeaux rouges, ce qui allait ensuite influer sur leurs résultats. Valentin Hasse-Clot, l’Espoir Porsche Carrera Cup France 2017, et Joffrey De Narda, le vice-champion 2016, n’en signaient pas moins le troisième et le deuxième temps respectifs de la première et de la seconde session, tandis que Roar Lindland décrochait la pôle position en championnat B pour la confrontation initiale. Signe que la performance était bien là ! Ils confirmaient ensuite en courses : Hasse-Clot terminait méritant 6e de la première, avant d’écoper d’une pénalité pour non respect des limites du tracé, et cédait son bien à De Narda, auteur d’une remontée exceptionnelle depuis la trente-quatrième place sur la grille de départ. Joffrey faisait encore mieux lors de la seconde, en grimpant sur la deuxième marche du podium. L’équipe de Soultz-sous-Forêts se mettait également en évidence dans le championnat B, avec la victoire de Lindland en course 1, et les deux troisièmes places de Christophe Lapierre.

« Ce ne sont pas forcément les résultats escomptés, analysait Joffrey De Narda, mais on s’en sort pas si mal au final. Les qualifications conditionnent le bon déroulement du week-end, or nous n’avons clairement pas eu de chance avec les drapeaux rouges. Reste que notre rythme de course était déjà bon et nous allons continuer à travailler avec le team pour qu’il soit encore meilleur à l’avenir. »

« Pour ma première apparition dans la Cup, reconnaissait Valentin Hasse-Clot, je m’étais mis pas mal de pression. Mais j’ai de suite été rassuré par ma très bonne première qualif. Hélas, j’ai connu deux coups du sort en courses en recevant d’abord cette pénalité, puis en me faisant percuter par un autre concurrent alors que je réalisais une belle prestation dans la seconde course. Ce n’est jamais évident d’accumuler d’entrée un tel retard, surtout sur une saison aussi courte, mais je préfère retenir que j’étais dans le coup. »

« Je ne pouvais rêver mieux que débuter cette saison par une pôle position et un succès, s’enthousiasmait Roar Lindland. L’équipe le mérite amplement, tant elle a travaillé dur pour me fournir la meilleure monture possible ! Je savais en revanche dès l’issue des qualifications que ma deuxième course serait plus difficile, j’ai fait mon maximum pour limiter les dégâts mais ce n’est jamais chose aisée de doubler sur ce tracé, d’autant que nous avons connu plusieurs tours sous safety car. »

« Compte tenu de mon faible temps de roulage jusqu’alors, comparé à mes concurrents, expliquait Christophe Lapierre, je suis plutôt satisfait de mes deux podiums chez les pilotes B. Je vais tout faire pour aller décrocher ce cinquième titre et ce dès le prochain meeting, dans le cadre des 24 Heures du Mans. J’y ai une revanche à prendre : je menais en 2014 avant de commettre une boulette… »

« Nos quatre pilotes ont à nouveau répondu présents, se réjouissait enfin Dominique Heintz, co-fondateur du Sébastien Loeb Racing avec Sébastien Loeb, et si les aléas de la compétition ont fait qu’ils n’ont pas toujours pu concrétiser leur indéniable pointe de vitesse, ils ont confirmé qu’il faudrait compter avec eux cette saison. Je repars de Spa, avec la certitude que nous jouerons encore les premiers rôles dans les quatre championnats, et j’ai bon espoir que nous soyons encore plus compétitifs dès la prochaine confrontation. »

Rendez-vous désormais du 14 au 17 juin prochains, sur le mythique circuit des 24 Heures du Mans, pour le deuxième rendez-vous de cette Porsche Carrera Cup France.

Résultats

Course 1 :
1. J. Andlauer, 2. D. Derdaele, 3. F. Latorre … 6. J. De Narda, 7. R. Lindland (1er championnat B) … 10. C. Lapierre (3e championnat B) … 12. V. Hasse-Clot, etc.

Course 2 :
1. J. Andlauer, 2. J. De Narda, 3. A. Jung … 11. C. Lapierre (3e championnat B) … 20. Roar Lindland (6e championnat B) … 24. V. Hasse-Clot, etc.


Le Républicain Lorrain, le 05/05/2017

Porsche Carrera Cup : Joffrey De Narda a « les cartes en main pour réussir »

Le Messin Joffrey De Narda démarre sa saison de Carrera Cup ce week-end à Spa-Francorchamps. Avec ambition et le statut de favori.

Joffrey De Narda - Porsche Carrera Cup France 2017 - SPA - B&W

L’hiver est rude, parfois, pour un pilote de course. Joffrey De Narda peut en témoigner. Le Messin espérait un temps une sélection pour le Porsche Motorsport Programme. En vain. Après la déception, le doute : « Je n’étais pas confiant, je ne savais pas ce que j’allais faire et si j’allais rouler en 2017, confie le pilote de 22 ans. En l’espace d’une semaine, tout s’est déclenché. Tout ça est derrière moi maintenant. »

De Narda a rebondi. D’abord en V de V Endurance Series, puis en Porsche Carrera Cup, dont il est le vice-champion en titre. Ce qui lui vaut logiquement le statut de favori, alors que la saison démarre ce week-end à Spa-Francorchamps. Une pression supplémentaire ? « On se sait attendu, tout le monde veut aller te chercher. Je trouve que c’est positif. Je pense être prêt à subir cette pression, à gérer ce rôle. Je veux montrer qui je suis. »

« Je suis bien dans ma tête »

Déterminé, le Messin a, en outre, fait le plein de confiance au Portugal à la fin du mois d’avril. Il reste sur une victoire aux 6 Heures de Portimao, au volant d’une Lamborghini Huracan GT3. « C’était vraiment top. Avec mon coéquipier (Harry Teneketzian) , on a bien bossé. On n’a pas fait d’erreur, la voiture était efficace. C’était notre deuxième week-end en V de V et on gagne déjà. Ce n’est que du bonheur », se réjouit le Lorrain.

De quoi aborder la Porsche Carrera Cup avec le sourire. « Je suis bien dans ma tête et physiquement, se satisfait De Narda. Les tests se sont bien passés, tout est nickel. » Au sein de l’équipe Sébastien Loeb Racing, le Mosellan ne pense qu’au titre de champion. Un bon départ est donc primordial, ce week-end en Belgique, sur le célèbre toboggan des Ardennes. « J’aime beaucoup de circuits mais Spa est vraiment formidable. Il faut apprendre énormément de choses pour y être rapide. En plus, ce n’est qu’à 1h45 de chez moi. C’est presque une course à domicile. »
Après le doute, De Narda a donc retrouvé le moral et l’ambition. À lui de jouer à présent. « J’ai les cartes en main pour réussir. J’ai engrangé de l’expérience. Maintenant, il faut peaufiner les derniers détails pour aller le plus vite possible et ne pas faire d’erreur. Il faut être parfait. »

Aujourd’hui : qualifications (9h25) et course 1 (14 h) Demain : course 2 (10h40)


Le Républicain Lorrain, le 03/11/2016

Porsche Carrera Cup : la « belle saison » du Messin Joffrey De Narda

Deuxième en Carrera Cup, Joffrey De Narda est satisfait de sa saison 2016. Et espère toujours rejoindre le Porsche Motorsport Junior Programme.

vice-champion-france-2016

« Le plus dur est d’être régulier », estime Joffrey De Narda. Photo DR

Joffrey De Narda, quel regard portez-vous sur votre saison 2016 ? « Un regard très positif, c’était une belle saison, conforme à mes attentes. J’ai 21 ans, je suis encore jeune, je dois prouver mon niveau et ma régularité. Je me suis battu pour la première place avec Mathieu (Jaminet) avec moins d’entraînements, moins de roulage, ce qui est toujours délicat. J’aurais signé pour cette deuxième place au départ. J’ai atteint un niveau de leader. »

• Vous n’avez pas gagné mais cette saison vous a permis de progresser… « On progresse toujours. Avec le travail, on améliore son pilotage mais le plus dur est d’être régulier, de savoir gérer son stress et sa saison. En Carrera Cup, il y a 12 courses. Si tu en rates une, c’est fini. L’année dernière déjà, j’avais un bon niveau et j’ai bossé sur la régularité. Mon objectif était de ne pas faire d’erreur et de ne pas abandonner. Finalement, j’ai eu un abandon, à Imola. À terme, je vise l’endurance, la régularité est donc très importante. »

« J’ai beaucoup de choses en tête »

• En savez-vous plus sur les sélections du Porsche Motorsport Junior Programme (il vise une bourse de 200 000 euros et un programme d’entraînement et de formation spécifique, en plus d’un volant en Porsche Supercup) ? « Je n’ai toujours pas de nouvelles, c’est peut-être pour bientôt mais je ne connais pas encore la date. »

• Vous ne savez donc pas ce qui vous attend la saison prochaine… « J’ai beaucoup de choses en tête. J’ai besoin d’aides pour réussir, je suis donc à la recherche de partenaires. Mon but, c’est de finir la saison sereinement, sans me dire « Si je casse, ma carrière est terminée ». »

• Serez-vous toujours en Porsche Carrera Cup ? « Tout dépendra du budget et des partenaires que j’aurais trouvés. C’est un très gros championnat et je pense avoir atteint un niveau élevé. L’objectif est de trouver des teams qui me font confiance. »

• Avez-vous des retours de Porsche après votre belle saison 2016 ? « Oui, des bons retours. Ils sont élogieux à mon sujet, ils trouvent que je suis bosseur, compétent, gentil… Après, même si je ne suis pas sélectionné dans leur Motorsport Junior Programme, si je leur tape dans l’œil, il est toujours possible qu’ils comptent sur moi pour d’autres championnats. »


Le Républicain Lorrain, le 29/09/2016

Auto : le « rêve de gosse » du Messin Joffrey De Narda

Le pilote messin a représenté la France aux sélections du Porsche Motorsport Junior Programme. Il espère rejoindre la Supercup.

Joffrey De Narda est rentré d’Allemagne « en pleine forme, quoique fatigué, et avec le sourire ». Le pilote messin a participé à deux jours intensifs d’évaluation sur le circuit du Lausitzring aux côtés des meilleurs représentants des Porsche Carrera Cup disputées à travers le monde. En jeu : une bourse de 200 000 euros et un programme d’entraînement et de formation spécifique, en plus d’un volant en Porsche Supercup.

De Narda a été désigné pour représenter la France à ces sélections et ainsi succéder à un autre Messin, Mathieu Jaminet, promu l’an dernier. « C’était un grand moment d’être sélectionné avec les meilleurs mondiaux, raconte-t-il. J’ai pu rencontrer des grands noms du sport automobile. C’est vraiment top de toucher le monde professionnel. C’est un rêve de gosse d’intégrer ce parcours. » Pour cela, le coureur de 21 ans a « essayé d’être au top dans tous les domaines. Ils ne regardent pas que la vitesse, mais la globalité : l’humilité, le sérieux… »

S’il ne connaît pas encore la date de délibération de la firme allemande – « Ça peut être deux semaines comme deux mois » –, Joffrey De Narda ne se prend pas la tête. « Ça s’est super bien passé, j’ai donné 150 % de mes capacités. Je n’aurais pas de regret si jamais je n’étais pas retenu. »

Le Mosellan croise tout de même les doigts pour faire partie de l’aventure. Être sur la grille de départ de la Supercup lui permettrait de progresser dans son pilotage. « C’est comme si c’était le Mondial de la Porsche, avec les meilleurs pilotes, explique-t-il. En plus, c’est en même temps que les week-ends de Formule 1. Surtout, en roulant beaucoup, tu peux évoluer quinze fois plus vite. »

À Imola en Carrera Cup

En attendant de savoir s’il aura cette chance, De Narda n’a pas le temps de gamberger. Il est en effet attendu à Imola, en Italie, ce week-end, pour les neuvième et dixième manches de la Carrera Cup France. Où il pointe à la deuxième place du championnat, 46 unités derrière le leader… Jaminet.

À quatre courses du but, cela s’annonce compliqué pour le titre. « C’est délicat car Mathieu ne fait pas beaucoup d’erreurs. Mais tout est possible, c’est loin d’être fini. Je me battrai jusqu’au dernier mètre et je ferai tout pour aller le chercher. » Le déloger au classement va être difficile, mais De Narda espère au moins suivre les traces de son concurrent… en Porsche Supercup.


Le Républicain Lorrain, le 08/09/2016

Porsche Carrera Cup : Joffrey De Narda veut « gagner à la régulière »

Le pilote messin Joffrey De Narda attaque, ce week-end au Mans, la deuxième partie de saison de la Porsche Carrera Cup France.

image001

La Porsche Carrera Cup France reprend ce week-end au Mans. Dans quel état d’esprit êtes-vous ? « J’arrive avec beaucoup d’ambition, beaucoup d’envie. C’est une reprise, deux mois après la dernière manche. Je me suis beaucoup préparé physiquement, j’ai regardé des vidéos. Je suis prêt à 150 % pour Le Mans, pour me battre pour le championnat. J’ai un adversaire très fort, je sais qu’il y a beaucoup de boulot pour atteindre son niveau. »

• Comment se prépare-t-on quand on ne roule pas pendant deux mois ? « J’ai fait beaucoup de sport, tous les jours. J’ai travaillé les points négatifs à améliorer, notamment au niveau de mon anglais, pour la communication avec le team. L’objectif était de bien se préparer pour la deuxième partie de saison. »

• Le Mans, c’est un circuit particulier ? « C’est la troisième fois que j’y roule. Ce n’est pas comme les 24 Heures, où j’avais roulé en lever de rideau il y a deux ans. C’est mythique et c’est du bonheur d’y être, mais pour un sportif de haut niveau, le résultat passe avant tout. »
« Je ne vais rien lâcher »

• Vous avez 35 points de retard sur le leader du championnat, Mathieu Jaminet. L’objectif, c’est gagner pour espérer ? « C’est sûr qu’il y a beaucoup d’écart mais je ne vais rien lâcher. Gagner devient obligatoire mais la victoire ne vient pas comme ça, ça demande beaucoup de travail. J’entends parfois les gens dire « Si Jaminet abandonne… ». Mais moi, je veux gagner à la régulière. Après, par rapport à mon rival, qui participe à la Porsche Supercup, c’est plus difficile car j’ai moins de roulage. Mais je suis encore jeune, j’ai du boulot. Je suis très content de me battre face à lui. »

• C’est une saine rivalité ? « Oui, très saine. Sur la piste, on ne se fait pas de cadeau mais on est suffisamment intelligent pour bien se comporter en dehors. Il faut rester humble, même si c’est la guerre sur les circuits. Il vaut mieux avoir de très bons compétiteurs, ça peut être très bénéfique pour ma carrière. Ça m’apporte beaucoup. »


26/06/2016

Et un podium de plus pour Joffrey De Narda sur le circuit de Zandvoort en Hollande !!! Toutes nos félicitations ! C’est vraiment du beau boulot !
Prochaine destination, Le Mans, du 9 au 11 septembre !

Suivez l’actualité de Joffrey sur notre page Facebook CAR Avenue

13475154_1161330820598053_8780066544972607291_o


10/05/2016

Fin de la deuxième manche en Porsche Carrera Cup France à SPA Francorchamps pour Joffey De Narda qui monte sur la troisième marche du podium au classement général pour conclure cette deuxième course.

Prochaine étape les 25 et 26 juin à Zandvoort en Hollande !

Suivez l’actualité de Joffrey sur notre page Facebook CAR Avenue

13116333_1060901853968431_5731468448928461267_o


22/04/2016

Et c’est parti pour Barcelone ! Première course de la Porsche Carrera Cup France 2016 avec Joffrey De Narda et notre Porsche 911 GT3 Cup Centre Porsche Lorraine By CAR Avenue.

Joffrey entame sa troisième saison avec le Sébastien Loeb Racing et le Centre Porsche Lorraine. Après une première victoire l’an passée sur le circuit de Navarra, Joffrey saura sans doute profiter de cette expérience pour briller à nouveau cette saison.

Nous l’avons eu au téléphone ce matin, il est confiant et nous aussi. On est tous avec toi !!!

Suivez l’actualité de Joffrey sur notre page Facebook CAR Avenue

Barcelone_2016


23/03/2016

Joffrey De Narda signe le meilleur temps des essais collectifs de la ‪‎Porsche‬ Carrera Cup France sur le Circuit du Mans. Prochain rendez-vous à Barcelone !

BUGATTI